Serial killers

Fais ce que tu as à faire

 

                                                

 

 

’Vous envoyez une femme violée se faire tuer?’’ lançait-elle aux jurés avant de quitter la salle en leur brondissant un doigt d’honneur...Un caractère bien trempé, une excuse  bien trouvée. Ce n’est pas la femme violée qu’on condamnait, c’est la tueuse en série qui en résultait.

 

Avant même sa naissance, un monde peu enviable se préparait pour Aileen Carol Wuornos. Une mère âgée d’à peine 15ans, un père pédophile séjournant en prison le plus clair de son temps et qui a abandonné sa famille juste avant la naissance de sa fille. Sa mère n’a d’ailleurs pas tardé à abandonner ses deux enfants à ses grands parents maternels : les Wuornos. Ces derniers adoptent Aileen et son grand frère, leur donnent leur patronyme et les élèvent comme leurs propres enfants. Mais là encore les choses ne s’arrangent pas. Grand-mère est alcoolique, grand père un grand nerveux peu sociable…On ne va pas dire que cet environnement a fait d’Aileen ce qu’elle était devenue, mais je pense que ça y a contribué largement.

 

A 11ans, Aileen a déjà des relations sexuelles avec des garçons de son âge ou des hommes plus âgés. Elle en tire profit en se faisant payer : Argent, bière ou drogue. Aileen cherche pourtant le moyen de se faire un peu aimer ; elle veut un petit ami, mais pour l’instant, les garçons qui l’entourent lui jettent des pierres plutôt que des fleurs. Elle tombe même enceinte à peine 14ans et ses grands parents finissent par l’envoyer accoucher loin de chez eux. L’enfant se fait adopter et Aileen se  fait jeter par ses grands parents.

 

A ce stade là, on se dit qu’il n’y a plus rien à faire pour cette âme égarée. Pourtant, la vie lui a tendu une perche à plusieurs reprises pour la sortir de ce tourbillon dans lequel elle s’était enfouie. D’abord sa mère -remariée- est choquée de voir les délinquants que ses enfants sont devenus, elle leur propose de venir vivre chez elle mais ils refusent, Aileen et son frère tenait trop à leur liberté. Aileen s’est même marié quelques années plus tard. Un homme très riche mais aussi beaucoup plus âgé qu’elle. Incorrigible Aileen profite de son argent, mais quand il refusa un jour de lui en donner, elle le frappa avec sa canne. Il la chasse de chez lui. Aileen se retrouve de nouveau à la rue, subvenant à ses besoins par la prostitution.

 

Quelques innombrables arrestations plus tard, Aileen rencontra dans un bar gay la femme qui joua un rôle clé dans sa vie. Elle s’appelait Tyria Moore. Voilà que commençait l’histoire de ‘’Tee ‘’ et ‘’Lee’’.

Tyria se jeta corps et âme dans son histoire avec Aileen. Elle se laissa complètement prendre en charge par Aileen qui ramenait les petits billets verts en se prostituant. Tyria était là tant qu’il y en avait, et Aileen l’avait bien comprit mais ça n’avait pas l’air de la gêner. Bien au contraire ; il lui semblait plus facile d’acheter l’amour de Tyria que de le gagner. Les deux femmes avaient affirmés chacune de son côté plus tard que leur relation était plus de l’affection et de l’amour pur que sexuelle.

 

Rien d’extra ordinaire jusque là, une histoire un peu dérangeante mais qui n’affecte personne.  Jusqu’au jour où Aileen fait la rencontre de Richard Mallory. Un propriétaire d'un magasin de composants électroniques. Mallory tenta de la violer, mais ce n’était pas le genre d’Aileen de se laisser faire. Elle se défendit et fini par l’abattre du calibre 22 qu’elle cachait dans son sac. Ce fut le premier maillon d’une longue série de meurtres, au moins sept. Aileen a adopté le même modus operandi : Elle s’en prenait à des hommes riches, elle faisait du stop puis leur proposa une gâterie contre un peu d’argent. On les trouvait la plupart du temps à moitié nu et ridiculisé. Aileen a toujours clamé que tous ses meurtres n’étaient que de la légitime défense. Mais elle n’était pas vraiment crédible, car elle revenait sur ses paroles à chaque fois, déclarant une nouvelle version. Le seul fait qu’elle n’a jamais changé était qu’elle s’était bien faite violer par sa première victime.

 

 Aileen prenait l’argent et la voiture de ses victimes. Elle faisait attention à ne pas laisser de traces derrière elle, elle nettoyait ses empreintes, elle changeait les plaques des voitures et dissimulait les corps.

 

Et Tyria dans tout ça ?

 

Aileen n’a jamais mêlé Tyria dans ses meurtres, elle a toujours dit avoir agit seule. Mais je doute que Tyria soit aussi naïve que ça. Les voitures qui défilaient, le flingue, ou même la médiatisation des meurtres qui aurait dû mettre un doute dans l’esprit de Tyria. Tout ça en supposant qu’Aileen n’ai jamais parlé des meurtres à sa compagne.

Suite à la médiatisation des meurtres, la police réussit à mettre la main sur Aileen grâce aux témoignages. Notamment celui d’un vieux couple ayant vu les deux jeunes femmes sortir de la voiture volée d’une des victimes après un accident. On mit la main sur Aileen et Tyria séparément. Aileen en prison, la police allie Tyria à elle. On lui fait appeler Aileen pour la faire parler en échange de son immunité.

 

Comment la police pouvait elle être aussi sûre que Tyria était complètement innocente dans ces meurtres en série. Comment se fait il que personne n’ai essayé de creuser plus loin qu’un compromit ? Comment les flics peuvent-ils se contenter d’une aide pour épingler Aileen. Un coupable vaut-il mieux que deux suspectes ?

 

Dans la salle d’audience, assise là face à ces regards qui la jugeaient, on sentait Aileen gênée  et mal à l’aise mais elle s’efforçait de rester forte, de montrer le visage dur qui l’a protégé jusque là. Jusqu'au moment où on fait passer l’enregistrement de sa discussion avec Tyria au téléphone.

‘’ Pourquoi as-tu fait ça Aileen, ils ont appelé mes parents, ma sœur, ils leur ont posé pleins de questions,….’’ Tyria pleurait, elle s’est dite effrayée. De son côté Aileen se montrait incroyablement douce et maternelle, voire même protectrice. Elle la rassurait, elle essayait de la calmer.

 

Au tribunal, en réécoutant cette discussion, Aileen prit sa tête dans le creux de ses mains, elle finit par libérer les larmes qui lui montaient.

‘’ […] Pourquoi as-tu fais ça Lee, pourquoi as-tu fait ça?’’..’’je ne sais pas’’ répondit Aileen après un bref moment d’hésitation.

 

’Je suis morte de trouille […] pourquoi dois je payer pour des choses que tu as faite’’. Aileen rassura son ex compagne lui disant qu’elle assumera tout. Elle finit par lâcher une phrase qui m’est resté dans l’esprit : ’’fait ce que tu as à faire’’, l’air de dire : je te donne ma bénédiction pour me balancer, et je ne t’en voudrais pas. Aileen rappelle à sa compagne qu’elle l’aime, et clôture la discussion en lui demandant de la rappeler.

 

Beaucoup des auteurs et scénaristes qui l’avaient rencontré racontaient qu’Aileen paraissait comme l’une des personnes les plus dérangées qu’ils aient connues. Elle pouvait se montrer très humaine et douce, mais dès qu’elle se sentait en danger par un simple avis qui la contredisait ou une chose qui la dérangeait, elle partait au quart de tour et devenait très agressive et incontrôlable.

 

 Aileen Wuornos fut exécuté le 09 octobre 2002 par injection létale. Dans une de ses déclarations, elle affirma : ‘’ Je les ai volés et je les ai tués, aussi froide que la glace, et je le ferai encore, et je sais que je tuerai d’autres personnes parce que je déteste les êtres humains depuis longtemps’’

                                                                                                                          Fella ZN

 

 

 

                                          

 

 

 

Plus d'informations:

Video de la communication téléphonique entre Aileen et Tyria (en anglais)

Mary bloody Mary (Article sur serialkillers à propos des femmes qui ont tué)

Photos d'Aileen Wuornos

.....................................................

 

Retour à l'accueil

Consulter la liste des Tueurs

Monsieur Biographie



28/11/2010
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres