Serial killers

Bundy!!!Qu'as tu fais?!!!

                                            

   

   Serial killer… Ce terme fut utilisé la toute première fois dans les années  70 par un journaliste pour désigner un certain Theodore Robert Bundy, plus connu sous le nom de Ted Bundy.

Connu, oui il l'est ! Pas seulement aux états unis où il a terrorisé la population, mais dans le monde entier, et ce  pour deux principales raisons :

La première est que Bundy a tué un nombre incroyable de femmes ! Combien ? Personne ne le sait vraiment.   « Comment un homme peut il tuer 32 femmes à lui tout seul ?!! » Ce fut la question que le gardien avait posé à Bundy alors détenu et jugé pour avoir kidnappé, violé, et assassiné ce nombre déjà impressionnant de jeunes femmes. Bundy ne répondit pas à la question, il s'est contenté de remarquer : « 32 ?!Ajoutez une décimale, et vous vous rapprocherez peut être du nombre réel de femmes que j'ai tué ». Je suppose que Bundy lui-même a du arrêter de compter après la 4ième victime ! S'il y avait eu deux Bundy, il ne resterait probablement plus aucune femme aux états unis.

Autant de victimes, ça fait des frissons dans le dos, mais à l'époque ce qui a le plus marqué, c'est que Bundy était humain ! Ou du moins en apparence….Intelligent, séduisant, et beau parleur, Bundy avait tout pour plaire ; et il plaisait ! Les jeunes filles ne se méfiaient pas d'un homme aussi bien élevé. Pourtant Bundy fut arrêté, et jugé coupable grâce au  témoignage de Carol Da Ronch, une des rares rescapées de ses attaques, et surtout aux empreintes de dents qu'il avait laissées sur le corps d'une de ses dernières victimes.

Bundy a beaucoup utilisé son intelligence durant son parcourt criminel, il s'est défendu seul à son procès –il avait fait auparavant des études de  droit-, il s'est évadé à deux reprises de prison dont une de façon spectaculaire, et fut placé dans la liste des dix criminels les plus recherchés par le FBI.

Lorsqu'un enfant subit un fait marquant, soit il se remet, et continue sa route, soit il garde des séquelles irréversibles. 90% des tueurs en séries ont connu une enfance qualifiée de difficile. Bundy lui, a découvert que sa sœur était en fait sa mère et avait du mal à accepter le fait d'être 'un bâtard' selon ses dires. Ce n'est pas ce que je qualifierais d'enfance difficile, il ne fut ni violé, ni violenté, et encore moins abandonné. Qu'est ce qui a fait que Bundy a mal tourné ?

Dans l'interview qu'il a donnée le soir de son exécution, Bundy a ouvertement accusé la pornographie. Il disait être  arrivé à un point, où son plaisir n'était plus comblé, où le fait de tuer, était plus fort que lui. Au risque de contredire un homme aussi intelligent que Bundy, je me pose la question suivante : Comment se fait il que tous les autres hommes de la terre, n'aient pas eu ce besoin ? La réponse est toute simple : Ils ne sont pas tous des serial killers !

Selon le criminologue Jack Levin « Un tueur en série ne tue ni pour l'argent, ni par vengeance, mais parce que ça lui procure du pouvoir, du bien être, ça l'amuse et excite, il se sent  supérieur à la mesure même de l'impuissance de ses proies lorsqu'il recueil leur dernier souffle ». On ne devient pas serial killer, on l'est ou on ne l'est pas ! A partir de Ted Bundy, le monde a réalisé, qu'un serial killer n'était pas un monstre, c'est  une personne comme les autres. Bundy lui-même disait : « Nous les tueurs en série, nous sommes vos enfants, nous sommes vos maris, nous sommes partout ».  La fiancée de Bundy avait du mal à croire aux accusations qui pesaient contre lui, son amie Ann Rule, a expliquée son  étonnement suite à l'arrestation du tueur dans son livre 'Un tueur si proche'.

Et pourtant Bundy n'est pas le seul tueur à avoir bluffé son entourage ; prenez l'exemple de J.W Gacy, cet homme d'affaire respectable, et travaillant pour des organisations  bénévoles, de plus marié avec enfants, avait une vie privée bien particulière. Un beau jour, 27 cadavres d'hommes fut découverts enterrés sous son domicile !

Comment pouvons nous alors reconnaître un serial killer ? Et que faire face à lui ? On ne peut pas se méfier de tout le monde, mais on peut déjà commencer par se tenir loin des voyous, et des killers tout court !

Chose étonnante chez ces tueurs à part: Leur réaction une fois enfermés. Certains comme Dahmer s'en veulent, comme s'ils venaient tout juste de réaliser ce qu'ils avaient fait, d'autres acceptent la situation, comme Bundy qui a déclaré : « Je ne tiens pas à bluffer avec vous. Je ne veux pas mourir. Mais je mérite certainement la plus grande punition dont la société dispose, et la société mérite d'être protégée de moi et des autres qui sont comme moi. »

 

 

                                                                                             Fella ZN.

 

                                  
 

 


Retour à l'accueil

Consulter la liste des Tueurs



20/04/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres