Serial killers

A.T

« Après plus d’une année d’investigations et à la faveur des changements opérés au sein de la direction de la sûreté de wilaya de Aïn Defla, les éléments de la Sûreté nationale de la ville de Khemis Miliana ont réussi enfin, au cours de la semaine écoulée, à mettre la main sur l’auteur présumé des meurtres en série perpétrés entre les années 2007 et 2008 dans la ville, a-t-on appris de sources autorisées . » El watan 14 novembre 2009.

 

Ça se passe en Algérie cette fois ci ; seul un petit article fut consacré à ce tueur mystérieux. Je n’ai que quelques détails sur les meurtres et aucun sur la vie privée du tueur, je n’ai même pas le nom complet du tueur. Oui, il n’y qu’aux états unis et quelques pays d’Europe  qu’on médiatise le meurtre et les tueurs comme des stars de cinéma. Ailleurs, ceci est plus vu comme un malheureux fait divers…Ce qui est en fait plus juste. Les états unis et l’Europe, sont il fières des personnalités dérangés qu’elles ont produites ? Ou alors c’est les  autres qui en ont honte ? Je n’ai en fait rien à reprocher à l’information quelque soit celle-ci, je suis juste étonnée de la différence. Pourquoi Jeffrey Dahmer a-t-il ses photos en première page de magazines, et J.W Gacy son visage sur des tee-shirts, et ce fameux tueur Algérien a à peine un bref article dans les journaux ?

Ce dernier répond aux initiales d’AT, sans doute pour préserver son identité, et la sécurité de sa famille qui n’a rien avoir avec tout cela. Agé de 32 ans au moment des faits, il était sans emploi et venait tout juste de rejoindre le corps des services de la Sûreté nationale en tant qu’inspecteur de police. Pourtant, déjà à ce moment là, de lourds soupçons  pesaient sur lui quant aux meurtres perpétrés !!!!

Le 29 aout 2006, le tueur rendait visite de nuit à un établissement scolaire, et y fit sa première victime. Le pauvre veilleur de nuit entendant des bruits, est sorti dans la courette, le tueur l’attendait sur le toit lui jeta un parpaing sur la tête. Un mois plus tard, dans la nuit du 6 au 7 septembre 2006, un autre gardien  fut agressé, mais il s’en sort après un long séjour à l’hôpital.

L’année 2006 s’achève, mais la nouvelle ne fut guère meilleure. Le tueur frappa encore cinq fois, et devenait de plus en plus agressif sans raison apparente. Le dernier meurtre fut dans la nuit du 17 au 18 décembre 2007, le gardien de nuit Menzoul Abdelkader, après avoir été tué, se fit asperger d’alcool à bruler trouvé tout près dans une boite à pharmacie.

Deux éléments essentiels furent retenus par la police: les crimes ont été commis avec une «arme» toujours prise sur les lieux. Soit une brique, soit un parpaing, soit une barre de fer, soit un outil, ou encore le feu. Jamais de couteau ni d’armes à feu. Le tueur ne préméditait donc pas ses meurtres ? Les gens choisis seraient pointés au doigt par hasard ? Dans ce cas, pourquoi tous des veilleurs de nuit ? Seraient-ils les seules victimes que le tueur aurait pu trouver de nuit, où alors le tueur avait quelque chose contre les veilleurs de nuit ? La police dit avoir été guidé justement parce que les victimes sont tous des veilleurs de nuit. Ce fut le deuxième élément les ayant guidés.

« Portrait-robot, analyses de psychologues, appels à témoin, tout a été mis en œuvre. Cet immense effort fourni par les policiers a fini par donner ses fruits. Une information capitale leur a permis d’identifier le présumé coupable…. ». Cela dit, je ne sais toujours pas quelle est cette information capitale, ni comment la police a pu répondre à la question : Pourquoi des veilleurs de nuit ?

Ce que l’on sait, est que le tueur n’eut en aucun cas l’argent ou le vol comme mobile de meurtre. Sa seule envie fut de tuer. Par contre, trois individus furent arrêtés pour recel. Ils auraient revendu entre autre, les téléphones portables des victimes. Entre les deux, je ne sais pas quel crime est le plus horrible.

Cet AT dont on parle aurait soudainement eu la crise de la trentaine, et s’est mis dans la tête de vider le monde des veilleurs de nuit. Idée plutôt farfelue, puisque à la fois, ce jeune homme n’avait aucun antécédent judiciaire, et on comptait déjà parmi sa famille quatre déficients mentaux.

Il est vraiment difficile de différencier les déficients mentaux et les gens tout simplement agressifs. Mais dans le cas de ce tueur, et malgré le peu d’information que j’ai à son sujet et sa vie privée, je crois qu’on peut lui accorder la folie sans trop se tromper. Il est très difficile de comprendre que des gens peuvent paraître normaux dans la vie de tous les jours, et nous dévoilent un autre visage quand ils se retrouvent seuls. On a parfois même du mal à l’accepter, mais on sait déjà que ça existe, et c’est un bon début.

                                                                                                        Fella ZN

 



09/01/2010
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres